Le rapport EUR/USD s’approche d’un support fondamental

24 février 2020

cover-blog-economie

Voilà environ un mois que la nouvelle concernant le coronavirus, ce virus extrêmement contagieux et potentiellement mortel apparu en Chine, est parvenue en Occident. Afin de limiter les conséquences économiques négatives, de nombreuses mesures ont été prises pour susciter la confiance en la découverte d’une solution appropriée.

Pour l’Union européenne et la confiance en l’euro, il s’agit là d’un défi de taille. Rien que cette année, l’euro a déjà perdu 3,7 % par rapport au dollar américain, et ce sur une période de 35 jours de négoce. Un rapport cours/durée similaire s’était produit mi-novembre 2018, suivi d’un rétablissement temporaire. Celui-ci s’était néanmoins terminé en janvier 2019, après avoir permis de dépasser brièvement la moyenne en baisse sur 120 jours. Cette moyenne reflète en réalité l’avancement de la compréhension du marché des devises en ce qui concerne les événements et les prévisions de consensus.

L’accélération récente du déclin du rapport EUR/USD a poussé la paire de devises en direction d'une ligne de support en baisse, qui pourrait assurer une reprise temporaire aux alentours de 1,0750 $. Un argument technique en faveur de cette hypothèse est l’écart qui s’est creusé entre l’estimation actuelle du cours EUR/USD et la moyenne à 120 jours associée, qui s’élève actuellement à 1,1050 $. Une régression vers la moyenne constitue une évolution classique. La différence entre le cours actuel des devises, proche de 1,08 $, et la moyenne à 1,1050 $ est de 2,25 %. Le 30 septembre 2019, la différence s’élevait à 2,41 %. Ce pourcentage n’a été dépassé pendant deux jours consécutifs qu’une seule fois, en novembre 2018. Ces deux niveaux plancher relient la ligne de support technique avec le creux du rapport EUR/USD atteint en novembre 2017.

En termes de cotations quotidiennes maximum et minimum, le 18 février 2020 a marqué le onzième jour de négoce consécutif où le cours minimal était inférieur à celui du jour précédent. Une telle série de onze jours de régression des cotations intrajournalières pour le cours EUR/USD ne s’est produite qu’une seule fois au cours de ce siècle, à savoir les 13 et 16 mars 2015.
Un fondement a alors été posé pour des valorisations plus élevées en EUR/USD.

 

EUR/USD depuis 2014 + moyenne sur 120 jours + histogramme (%) des écarts par rapport à la moyenne sur 120 jours

eurusd190220 ibanfirst

 
EUR/GBP
La paire de devises EUR/GBP a chuté hors d’un triangle de « continuité ». La tendance baissière EUR/USD se poursuit.
 EUR/GBP à partir de 2018

eurgbp190220

 

EUR/JPY
Après avoir terminé un mouvement de rétablissement au sein d’une tendance baissière pluriannuelle, la paire de devises EUR/JPY entame une nouvelle baisse.
 EUR/JPY à partir de 2018

eurjpy1902

 

Joost Derks est spécialiste des devises chez iBanFirst. Il a plus de vingt ans d’expérience dans ce domaine. Cet article reflète son opinion et ne constitue pas un conseil d'investissement.

    Simulateu-frais-cachés