Blog iBanFirst

Explorez l’essentiel de l’actualité du marché des changes, les dernières tendances et innovations en matière de paiements ainsi que nos recommandations pour une gestion optimisée de vos flux en devises.

Septembre 2021 - Annonces économiques mensuelles

1 sept. 2021

Banner-Blog-Annonce-eco-9

Prenez connaissance des dernières évolutions du marché des devises et anticipez les risques de fluctuation.
 
EUR/USD
Haut : 1,1897 Bas : 1,1665 Variation : +0,59 %

La réunion de Jackson Hole qui était très attendue par les opérateurs de marché n’a finalement rien appris de supplémentaire concernant la politique monétaire américaine. La banque centrale va diminuer ses achats d’actifs (appelé tapering) d’ici la fin de l’année. Mais elle s’est abstenue de préciser une date de début ou de définir la composition du tapering. Du côté de la banque centrale européenne, la politique monétaire est en mode pilotage automatique. Aucun changement du côté des taux directeurs et des achats d’actifs (notamment le programme d’achats d’actifs contre la pandémie, PEPP) n’est à l’ordre du jour. À noter, à la marge, que l’élection fédérale en Allemagne aura lieu le 26 septembre prochain. On ne peut pas exclure qu’il n’y ait pas de vainqueur immédiat tant les deux principaux partis (SPD et CDU-CSU) sont au coude-à-coude dans les sondages. Cela induirait d’intenses négociations pour former une coalition de gouvernement pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois. Toutefois, les échéances électorales en Allemagne ne sont jamais un sujet pour le marché des changes. La tendance de fond pour l’euro à moyen terme est toujours baissière. Dans l’immédiat, l’euro continue d’évoluer dans son range mensuel compris entre 1,17 et 1,19.  

 
EUR/GBP
Haut : 0,8595 Bas : 0,8456 Variation : +0,39 %

La politique monétaire ne sera pas un élément différenciant à court terme pour la paire. La banque centrale européenne n’envisage pas de modification immédiate de sa politique monétaire. Du côté de la Banque d’Angleterre, c’est également le statu quo. La banque centrale anglaise anticipe que les tensions inflationnistes s’accentuent dans les mois à venir (avec un indice des prix à la consommation qui pourrait atteindre 4 % en novembre ou en décembre), mais elle n’envisage pas pour le moment d’intervenir. À l’instar de la Réserve Fédérale américaine, elle considère que les tensions inflationnistes sont passagères. C’est notre vision également. La paire EUR/GBP reste dans un canal de fluctuations étroit. Début août, la paire a enfoncé le seuil psychologique des 0,85 qui servait de support depuis plusieurs mois. Depuis, elle a entamé un faible rebond en direction des 0,86. À moyen terme, nous sommes toujours baissier sur la paire.

 
EUR/JPY
Haut : 130,51 Bas : 127,92 Variation : +0,04 %

La paire EUR/JPY reste toujours dans un canal baissier de long terme, tant qu’elle est sous la zone des 131,00-131,50. L’euro a notamment été pénalisé au début du mois d’août par un regain soudain d’aversion au risque, en lien avec la situation en Afghanistan. Mais l’effet fut de courte durée. On notera également que les inquiétudes concernant le variant delta, qui sont présentes en Asie, a également induit une demande plus importante en JPY. Au niveau de la Banque du Japon, aucun changement de politique monétaire n’est à l’horizon. En revanche, il est probable que l’institut d’émission revoit à la baisse ses prévisions de croissance du fait de la recrudescence de la pandémie dans l’archipel nippon.

 
EUR/CHF
Haut : 1,0847 Bas : 1,0699 Variation : +0,60 %

En variation mensuelle, la paire EUR/CHF a peu évolué en août. Mais cela cache d’importantes variations. La paire a enfoncé de manière éphémère le support à 1,07 – qui est considéré par certains opérateurs de marché comme un seuil à partir duquel la Banque Nationale Suisse intensifie ses interventions sur les changes. Pour l’instant, rien ne corrobore ce scénario. Les dernières données publiées indiquent que les interventions sur les changes restent minimes, ce qui est le cas depuis plusieurs mois. De notre point de vue, la banque centrale suisse intensifierait ses rachats de devises si la paire EUR/CHF était proche du seuil psychologique des 1,05. Nous en sommes encore loin.

 
EUR/CAD
Haut : 1,5115 Bas : 1,4664 Variation : +0,40 %

Parmi les paires majeures du marché des changes, l’EUR/CAD est celle qui a connu la plus forte volatilité sur le mois d’août. La bande de fluctuations du cross était de près de 450 pips ! À court terme, il faudra surveiller de près le seuil des 1,51 qui sert de résistance et qui a induit systématiquement ces dernières semaines une forte baisse de la paire à chaque tentative de franchissement. Sur le plan politique, le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a convoqué des élections législatives anticipées pour le 20 septembre. Il espérait ainsi obtenir une solide majorité au Parlement. Les derniers sondages lui donnent tort. Son parti est en pleine déroute. Il faudra bien penser à adopter une couverture de change adaptée à l’approche de cette échéance électorale qui pourrait induire un regain de volatilité sur l’EUR/CAD.

 
EUR/AUD
Haut : 1,6437 Bas : 1,5897 Variation : +0,13 %

Malgré les différents confinements en Australie et les perturbations économiques qui en résultent, la banque centrale australienne semble déterminée à maintenir le processus de diminution des achats d’actifs (tapering). Il est prévu que les achats d’actifs tombent à 4 milliards AUD par semaine contre 5 milliards AUD précédemment, à partir du 1er septembre. Lors de sa réunion du mois d’août, la banque centrale s’était montrée très optimiste concernant la capacité de rebond de l’économie, une fois les confinements terminés. Il est en effet probable que le troisième trimestre aboutisse à un fort rebond de l’activité, et à une poursuite de la baisse du taux de chômage. À moyen terme, nous sommes toujours haussiers sur l’EUR/AUD.

 
EUR/CNH
Haut : 7,6840 Bas : 7,5821 Variation : -0,64 %

Le marché des changes semble anticiper l’annonce prochaine de mesures de la part des autorités chinoises pour soutenir l’économie. Ceci pourrait également favoriser le CNH. Au regard de la presse officielle (en anglais), les autorités envisageraient une nouvelle baisse du taux de réserve obligatoire des banques au quatrième trimestre (ce qui garantit de bonnes conditions de financement aux entreprises notamment), et le maintien des opérations d’open-market afin de fournir de la liquidité.

 
EUR/HUF
Haut : 358,96 Bas : 347,28 Variation : -2,36 %

Parmi les paires que nous suivons, l’EUR affiche sa plus forte baisse en août face à la monnaie hongroise. La banque centrale de Hongrie a durci plus rapidement que prévu sa politique monétaire, et dans des proportions plus importantes qu’attendues par le marché. Lors de sa dernière réunion, elle a non seulement augmenté de nouveau son principal taux directeur (de 30 points de base à 1,50 %) mais elle a aussi enclenché un durcissement quantitatif (en diminuant les achats d’actifs qu’elle effectue de 10 milliards HUF par semaine, à 50 milliards HUF). Selon toute vraisemblance, la banque centrale va de nouveau durcir à court terme sa politique monétaire, étant donné l’inflation élevée persistante dans le pays. Il faudra particulièrement être vigilant à la prochaine réunion du 21 septembre qui sera notamment l’occasion d’une mise à jour des prévisions économiques de l’institut d’émission.

 
USD/HUF
Haut : 302,66 Bas : 293,94 Variation : -1,70 %

Sans surprise, la normalisation rapide de politique monétaire mise en œuvre par la Hongrie pour lutter contre les pressions inflationnistes ont apporté un soutien important à la monnaie hongroise au cours des dernières semaines. On assiste à un complet revirement de tendance par rapport à ce qui s’était passé en mai/juin derniers. Attention, le processus de tapering qui va être annoncé par la Réserve Fédérale américaine dans les semaines ou les mois à venir pourrait de nouveau induire un changement de direction pour la paire USD/HUF. On sait que les monnaies émergentes sont, en général, perdantes face au dollar américain en cas de tapering de la banque centrale américaine.

 
Calendrier économique : 

DATE DEVISE ÉVÉNEMENT
03/09  USD

Emploi américain pour le mois d’août

07/09  AUD

Réunion de la banque centrale 

07/09 EUR

Indice ZEW allemand

 08/09  JPY

PIB japonais au deuxième trimestre

08/09 CAD

Réunion de la banque centrale

09/09 EUR

Réunion de la banque centrale

14/09 USD

Inflation aux États-Unis en août

20/09 CAD

Élections générales

21/09 HUF

Réunion de la banque centrale 

22/09 USD

Réunion de la banque centrale

26/09 EUR

Élections fédérales en Allemagne

 

 

Les plus consultés