Mars 2021 - Annonces économiques mensuelles

1 mars 2021

Banner-Blog-Annonce-eco-3

Prenez connaissance des dernières évolutions du marché des devises et anticipez les risques de fluctuation.
 
EUR/USD
Haut : 1,2240 / Bas : 1,1957 / Variation : -0,05 %

En évolution mensuelle, l’euro (EUR) est resté plutôt stable face au dollar américain (USD), dans une borne comprise entre 1,1957 et 1,2240. Pour l’instant, les craintes exprimées par les investisseurs concernant une forte hausse de l’inflation, en lien avec la reprise de la demande et le plan de relance de l’administration Biden, qui pourrait entraîner un revirement de politique monétaire, n’ont pas eu d’impact sur le taux de change.

Des deux côtés de l’Atlantique, les banquiers centraux se sont évertués au cours des derniers jours à rassurer les cambistes, confirmant à maintes reprises que la politique monétaire va rester durablement accommodante afin de faciliter la reprise économique post-Covid. Toutefois, si les craintes concernant l’inflation perdurent, provoquant une hausse du coût de refinancement des États européens, on ne peut pas exclure que la Banque centrale européenne soit obligée d’intervenir pour garantir des taux bas.

Concrètement, la banque centrale pourrait tout simplement accélérer le rythme de ses rachats d’actifs sur le marché obligataire, ce qui aurait tendance à affaiblir la monnaie unique. Nous sommes dans une configuration de marché délicate puisque le problème lié aux anticipations d’inflation risque de miner la reprise économique en cours s’il perdure.

 
EUR/GBP
Haut : 0,8853 / Bas : 0,8542 / Variation : -1,58 %

La livre sterling (GBP) continue de capitaliser sur les espoirs de retour à la normale au Royaume-Uni, plus rapide que dans la zone euro. Le gouvernement britannique a dévoilé fin février un plan de levée du confinement qui devrait s’étaler de début mars à fin juin.

Sauf accident de parcours, le Royaume-Uni devrait renouer avec un semblant de vie normale autour de l’été grâce à l’efficacité de la campagne de vaccination et à la baisse des nouveaux cas de Covid. À l’inverse, l’euro est pénalisé par le retard flagrant de la vaccination, la gestion critiquable de l’Union européenne et l’expansion du variant anglais dans plusieurs pays (selon les derniers chiffres officiels communiqués par la France, le variant anglais représente désormais 50 % des infections dans le pays).

L’avance britannique dans la vaccination devrait permettre au Royaume-Uni de surperformer économiquement la zone euro cette année, ce qui devrait clairement soutenir la livre sterling. Cette avance devrait également permettre d’atténuer les effets négatifs du Brexit sur l’économie outre-Manche. Nous continuons de penser qu’un retour de la paire vers les 0,83 à moyen terme n’est pas du tout exclu.

 
EUR/JPY
Haut : 129,40 / Bas : 126,09 / Variation : +2,23 %

Malgré les inquiétudes à propos de l’évolution de l’inflation et les quelques remous sur le marché obligataire, l’euro (EUR) restait très bien orienté face au yen japonais (JPY) au cours du mois de février, avec un bond à proximité de la zone psychologique des 130.

La paire EUR/JPY va continuer d’évoluer en fonction de l’appétit/aversion au risque sur le marché des changes. Il faudra aussi prendre en compte un possible changement de politique monétaire de la Banque du Japon à court terme.

En effet, la banque centrale doit publier sa revue stratégique en mars, qui devrait ouvrir la porte à une baisse des taux davantage en territoire négatif si l’économie en a besoin. L’inconvénient est qu’une telle mesure pourrait encore fragiliser le secteur bancaire japonais qui souffre déjà d’un réel problème de rentabilité.

 
EUR/CHF
Haut : 1,1057 / Bas : 1,0785 / Variation : +1,85 %

C’est la surprise du mois de février. La paire euro/franc suisse (EUR/CHF) a renoué avec ses points hauts de 2019, sans que la Banque nationale suisse intervienne.

Le bond de l’euro au-dessus de la zone des 1,10 a été très rapide, ce qui ouvre la possibilité d’une consolidation à court terme. Néanmoins, à plus long terme, nous réaffirmons notre objectif de 1,15 pour l’EUR/CHF.

Les facteurs poussant la paire à la hausse demeurent : la perspective de reprise économique, le rebond du commerce mondial et le bond attendu de la demande lorsque les mesures de restriction commenceront à être levées.

 
EUR/CAD
Haut : 1,5541 / Bas : 1,5210 / Variation : -0,71 %

En variation mensuelle, l’euro affiche une performance négative face au dollar canadien (CAD), mais on ne peut pas exclure un revirement de tendance si les craintes concernant le retour de l’inflation perdurent.

En effet, le dollar canadien est particulièrement sensible à la pentification des taux aux États-Unis, en lien avec la hausse des anticipations d’inflation, ce qui pourrait conduire la monnaie canadienne à baisser face à la monnaie unique. Il faudra donc rester particulièrement vigilant concernant l’évolution du marché obligataire et son impact sur le CAD.

Ajoutons que la dégradation économique à l’œuvre au Canada, résultant d’un renforcement récent des mesures de restrictions, pourrait également peser défavorablement sur le dollar canadien. Du point de vue de l’analyse technique, on ne peut pas exclure un retour de la paire EUR/CAD vers les 1,55 d’ici quelques semaines.

 
EUR/AUD
Haut : 1,5899 / Bas : 1,5259 / Variation : -1,34 %

L’euro affiche l’une de ses pires performances mensuelles face au dollar australien (AUD). La monnaie australienne a surtout profité de la hausse du cours des matières premières en lien avec un rebond de la demande chinoise.

Notons également que le compte-rendu de la dernière réunion de la banque centrale australienne a été plutôt instructif. Il indique que la politique monétaire pourrait rester en l’état pendant encore au moins deux ans afin de permettre une amélioration du marché de l’emploi qui peut induire une hausse de l’inflation.

Les membres de la banque centrale anticipent que l’inflation n’atteindra la cible de 2 % que vers mi-2023. Il est donc probable que l’Australie, à l’instar de ce qui se passe en zone euro et aux États-Unis, ne sorte pas de sitôt des programmes de rachat d’actifs et des taux ultra-bas (le taux directeur se situe à un point bas historique de 0,1 %). C’est une nouvelle preuve que la reprise économique sera certainement plus lente que beaucoup ne l’anticipent.

 
EUR/CNH
Haut : 7,9028 / Bas : 7,7405 / Variation : +0,11 %

L’euro a connu une appréciation face au yuan (CNH) à partir de mi-février, reflétant surtout une baisse du CNH du fait d’un moindre appétit au risque pour les devises émergentes de la part des cambistes dans un contexte d’inquiétudes sur l’évolution des taux obligataires.

Nous continuons toutefois de penser que le CNH poursuivra à moyen terme son appréciation, surtout permise par le puissant rétablissement économique chinois, avec un objectif à trois mois à 7,70.

 
EUR/HUF
Haut : 362,43 / Bas : 354,87 / Variation : +0,59 %

Comme nous l’indiquions le mois dernier, la paire euro/forint (EUR/HUF) est restée plutôt stable au cours des dernières semaines. La publication du PIB hongrois au quatrième trimestre de l’année dernière a constitué une bonne surprise.

Selon des données préliminaires, l’économie a seulement subi une contraction de 0,4 % par rapport au trimestre précédent — une bonne performance quand on tient compte de la mise en place d’un confinement plutôt strict à partir de mi-novembre. C’est seulement à partir du printemps que l’économie devrait renouer avec un semblant de normalité, à la faveur de l’accélération du processus de vaccination.

Pour l’instant, la monnaie hongroise devrait continuer d’évoluer autour de la zone des 355. À moins d’une dépréciation beaucoup plus importante de la monnaie hongroise face à l’euro (qui ne fait pas partie de notre scénario central), nous ne voyons pas la banque centrale augmenter les taux cette année. Rappelons qu’une hausse des taux aurait pour effet direct de soutenir le taux de change de la devise hongroise.

 
Calendrier économique : 

DATE DEVISE ÉVÉNEMENT
  Début mars  CNH

Réunion de l’Assemblée nationale du peuple et de la Conférence consultative politique du peuple chinois (aussi appelé « deux sessions »)

05/03  USD

Rapport sur l'emploi pour le mois de février

11/03  EUR

Réunion de la Banque centrale européenne

 14/03  EUR

Élections au Bade-Wurtemberg et en Rhénanie-Palatinat (Allemagne)

16/03 EUR

Indice ZEW du sentiment économique en Allemagne

17/03  EUR

Élections générales aux Pays-Bas

17/03   USD

Réunion de la banque centrale américaine

 25/03  EUR

Conseil européen

27/03 EUR

Congrès du SPD allemand

 

 

    Simulateu-frais-cachés