Blog iBanFirst

Explorez l’essentiel de l’actualité du marché des changes, les dernières tendances et innovations en matière de paiements ainsi que nos recommandations pour une gestion optimisée de vos flux en devises.

Quels indicateurs économiques permettant de mieux anticiper les taux de change faut-il surveiller ?

25 mars 2022

img-indicateurs-economiques

Les indicateurs économiques sont suivis de près par les acteurs du marché de changes. Mais comment appréhender ces indicateurs ? Quels sont les plus intéressants à analyser ?

Qu'est ce qu'un indicateur économique ?

Les indicateurs économiques sont des données économiques qui permettent d'évaluer la santé globale d'un pays. Ils sont publiés à échéances régulières par des institutions publiques ou privées. Ils offrent un aperçu de l’état des économies et de la fluctuation des devises associées.

Analyser ces indicateurs permet d’anticiper les évolutions possibles du marché des changes, et plus particulièrement les changements sur les devises dans le cadre d'un régime de change flottant. Pourtant, certains indicateurs économiques ont une plus grande influence que d'autres. Leur impact dépend d'un certain nombre de variables, dont le type d'indicateur, le poids relatif de l'indice considéré et la taille du pays ou de la zone monétaire en question.

 

Quels sont les différents types d’indicateurs économiques ?

Il existe trois types d’indicateurs économiques : avancés, coïncidents et retardés.

1. Les indicateurs avancés... 

  • Anticipent l’activité économique réelle.
  • Reflètent les impressions des consommateurs ou des professionnels concernant les tendances économiques.
  • Seront confirmés ou invalidés a posteriori par des indicateurs retardés.
  • Exemple : indice de confiance des consommateurs.

2. Les indicateurs coïncidents... 

  • Mesurent l’activité économique réelle au moment de leur publication.
  • Offrent une évaluation concrète de l’activité économique réelle.
  • Exemple : le PMI manufacturier d’un pays ou d’une économie.

3. Les indicateurs retardés... 

  • Se rapportent aux activités économiques passées, évaluées sur une période définie.
  • Confirment ou infirment une tendance reflétée par un indicateur avancé.
  • Exercent un impact immédiat sur le marché des changes.
  • Exemple : le taux de chômage.

 

Quels sont les types d’indicateurs économiques les plus influents et les plus suivis ?

En termes d'impact, de fiabilité et de régularité de publication, la liste des principaux indicateurs économiques est très longue. Il existe cependant certains facteurs qui déterminent les indicateurs qui influencent fortement le marché des changes et que les acteurs du marché des changes décideront de suivre de plus près..

Mais comment juger de l’importance respective des indicateurs économiques ?

1. Les indicateurs d'importance primaire

Si chaque indicateur a son importance, certaines annonces ou publications ont un impact immédiat sur les cours de changes. C’est le cas du PIB, des rapports de ventes au détail et des taux directeurs des banques centrales.

2. Les indicateurs d'importance secondaire

D’autres indicateurs sont plus généraux. Ils offrent une estimation de tendances potentiellement infirmées par la suite, comme le sentiment des consommateurs ou les indices relatifs à la construction de logements. Leur impact sur le marché des devises est souvent moins important en raison de leur caractère prévisionnel.

Comment décider des indicateurs économiques internationaux à suivre ?

Le pays, la zone monétaire et les paires de devises concernées sont des éléments essentiels lorsqu’il s’agit de déterminer les indicateurs les plus pertinents à suivre. Ces derniers varieront en fonction de l’activité de votre entreprise et sa présence à l’international.

Comme certains pays ont des économies et des monnaies très importantes au niveau mondial, les indicateurs économiques associés peuvent également avoir un impact mondial. Outre l'analyse des différents types d'indicateurs, il est recommandé de les lire géographiquement, par pays ou par zone monétaire. Si les économies de tous les pays du G7 doivent être surveillées, quatre économies se distinguent.

Ainsi, quatre zones méritent une attention particulière :

  • Les États-Unis : Il s’agit de la première économie mondiale en matière de PIB et le dollar américain est considéré comme une valeur refuge.
  • La zone euro : Avec plus de 340 millions d’habitants en 2019, la zone euro est une zone économique particulièrement importante. La paire EUR/USD est la plus échangée dans le monde.
  • Le Japon : Au niveau international, l’économie japonaise se classe troisième en matière de PIB. Le yen japonais (JPY) fait partie des devises du G3, les devises les plus échangées sur le marché des changes.
  • Le Royaume-Uni : La sixième économie mondiale en 2019, le Royaume-Uni et sa livre sterling (GBP) exercent une influence majeure sur le marché des devises.

Au sein de ces zones économiques, les indicateurs suivis par les acteurs du marché des changes sont nombreux. Cela nous mène à poser la question : à quels indicateurs devrait-on rester particulièrement attentif ?

Quels indicateurs américains méritent votre attention ?

  • Le rapport Nonfarm Payrolls
    Rapport mensuel qui établit le nombre d’emplois créés en dehors du secteur agricole.
  • L'ISM
    Indice mensuel qui évalue l’évolution du secteur manufacturier et permet de faire un constat de l’expansion ou la récession de l’économie.
  • Le Chicago PMI
    Indice similaire à l’ISM, portant uniquement sur la région du Midwest.
  • La Confiance des consommateurs
    Enquête menée auprès des consommateurs qui reflète leurs impressions sur l’état de l’économie et les perspectives des ménages.

Quels indicateurs suivre dans la zone euro ?

Comme l’Allemagne représente 30 % du PIB de la zone euro, les indicateurs européens se rapportent, pour la plupart, à ce pays. Ils ne sont pas parfaitement représentatifs de la performance économique de la région mais offrent un aperçu de la performance de la monnaie unique.

Quels indicateurs de la zone euro méritent votre attention ?

  • L'IFO 
    Enquête allemande sur la situation actuelle et les perspectives économiques des entreprises.
  • Le ZEW
    Enquête similaire à l’IFO, portant uniquement sur le secteur bancaire.
  • L'IPC zone euro
    Indice mensuel qui donne une idée générale de l’inflation en zone euro.
  • L'IPC France
    Indice mensuel similaire à l’IPC zone euro, mais uniquement pour la France.

Quels indicateurs suivre au Japon ?

En matière de PIB, le Japon est la troisième économie mondiale, malgré un taux de croissance relativement faible depuis un certain nombre d’années.

Sa monnaie, le yen (JPY), fait partie des devises du G7, les plus échangées au monde. Les acteurs du marché des changes accordent une attention particulière aux indicateurs japonais.

Quels indicateurs japonais méritent votre attention ?

  • L'Enquête Tankan
    Enquête menée par la Banque du Japon auprès d’entreprises privées du secteur manufacturier qui permet de faire un constat de l’expansion ou la récession de l’économie.
  • L'IPC national
    Enquête mensuelle menée auprès d’entreprises du secteur tertiaire qui permet d’évaluer les perspectives dans ce secteur.

Quels indicateurs britanniques méritent votre attention ?

  • Le PMI manufacturier
    Enquête menée auprès d’entreprises privées du secteur manufacturier pour refléter la performance économique de ce secteur.
  • Le PMI services
    Enquête mensuelle menée auprès d’entreprises du secteur tertiaire qui permet d’évaluer les perspectives dans ce secteur.
  • Le CPI
    Indice mensuel qui mesure l’inflation au Royaume-Uni.
  • Le RPI
    Indice des prix de vente au détail.

Les types d’indicateurs présentés ci-dessus sont particulièrement scrutés par les acteurs du marché des changes. Certains ont un impact important au moment de leur annonce. D’autres n’ont pas d’effet apparent dans l’immédiat.

L’impact d’un indicateur sur le marché dépend de plusieurs facteurs, dont la portée et l’exactitude des données analysées, ainsi que la zone monétaire concernée. L’un des facteurs essentiels reste l’effet de surprise. Plus les données révélées seront inattendues, plus les cours de changes seront impactés.

Pour anticiper les fluctuations du marché des devises, il est important de suivre un calendrier économique annuel.

 

 

Les plus consultés