Blog iBanFirst

Explorez l’essentiel de l’actualité du marché des changes, les dernières tendances et innovations en matière de paiements ainsi que nos recommandations pour une gestion optimisée de vos flux en devises.

Rôle et influence des banques centrales sur le marché des changes

10 août 2020

Blog-RS-48

Cinq minutes de lecture pour tout comprendre des banques centrales. À quoi servent-elles ? Quelle est leur influence sur le forex ?

 

En tant qu'autorité monétaire de l'économie d'un pays, les banques centrales sont chargées de réguler et de surveiller le système bancaire du pays en question. Elles sont chargées de formuler la politique monétaire du pays et, bien qu'elles soient politiquement indépendantes, elles bénéficient d'un statut de monopole légal dans leur pays, ce qui leur donne le pouvoir et la responsabilité d'émettre de la monnaie. Décrites comme le "prêteur en dernier ressort", les banques centrales sont chargées de créer des réserves suffisantes et de gouverner le secteur bancaire en veillant à ce que les banques commerciales ne soient pas confrontées à une pénurie d'approvisionnement, comme ce fut le cas lors de la crise financière de 2008. 
 

Les banques centrales interviennent afin d’empêcher des mouvements trop importants et prompts du cours de leurs devises. Elles s’assurent ainsi que leurs monnaies ne soient pas sous- ou surévaluées sur une période trop longue.

Parmi les principaux modes d’intervention des banques centrales figurent : l’émission et le retrait de liquidités en monnaie nationale ou l’échange massif de devises dans un laps de temps relativement court. Pour augmenter le cours d'une monnaie, la banque centrale peut diminuer l'offre de sa monnaie, ce qui aura pour effet d'augmenter la demande de cette monnaie. À l'inverse, en vendant la monnaie nationale en échange d'autres devises, cela augmente l'offre d'une monnaie et fait baisser sa valeur. La dévaluation monétaire rend les biens nationaux moins chers que les biens étrangers, ce qui a des effets à la fois positifs et négatifs sur la monnaie d'un pays.


Quel est le rôle des banques centrales ?

Les banques centrales remplissent trois fonctions principales :

1. Réguler le marché

  • L’une des vocations principales des banques centrales est de réguler l’activité économique en fixant les taux d’intérêt, communément appelé les taux directeurs.
Taux directeur 
Même si elles ne contrôlent pas directement le marché des changes, les banques centrales peuvent influencer directement l'inflation et les taux de change en augmentant ou en diminuant le taux d'intérêt directeur. Le taux d’intérêt fixé par les banques centrales es un instrument utilisé pour refinancer les banques en liquidités, et c’est l’indicateur principal du coût du crédit au sein d’une économie. Un taux directeur bas indique que le coût du crédit est faible, favorisant ainsi la croissance.

2. Gérer leurs réserves en devises

  • Une autre fonction des banques centrales est de gérer leurs réserves en devises.
  • En fonction de leurs réserves, elles peuvent décider d’acheter des devises étrangères ou de vendre des devises locales, afin d’influer sur la valeur de cette dernière.
  • Elles essaient ainsi de contrôler le cours de leur monnaie afin d’éviter une sous- ou une surévaluation.

3. Contrôler la quantité de monnaie en circulation

  • Une banque centrale peut décider d’émettre ou de retirer des liquidités en monnaie nationale pour réguler la quantité de devises en circulation.
  • Toutes les banques centrales ont un rôle essentiel. Cependant, le poids de la devise et de l’économie qu’elles représentent donne à certaines une dimension internationale.

Quelles sont les banques centrales les plus importantes ?

Parmi les banques centrales les plus importantes figurent : la Banque Centrale Européenne, la Réserve Fédérale, la Banque d’Angleterre, la Banque du Japon, la Banque nationale suisse et la Banque du Canada. En raison du poids de leur pays et de leur monnaie dans l'économie mondiale, l'influence de ces banques centrales dépasse les frontières de leur pays.

Les acteurs du marché des changes accordent une attention particulière aux annonces et interventions de ces dernières, car leurs décisions ont une incidence sur les paires de devises les plus échangées et l'économie mondiale en général.

 

1. La Banque centrale européenne (BCE)

La banque centrale européenne assure le bon fonctionnement de l’union économique et monétaire des pays ayant adopté la monnaie unique.

  • Elle dirige le Système européen de banques centrales (SEBC), composé des banques centrales de la zone euro, ainsi que celles des pays qui n’ont pas encore adopté la monnaie unique au sein du bloc.
  • Elle agit pour garantir la stabilité des prix et assure la bonne conduite des opérations de change et systèmes de paiement.
  • Elle fixe les taux d’intérêt de l’union monétaire et prête aux banques commerciales selon le taux directeur en place, permettant de réguler l’argent en circulation et de garder l’inflation sous contrôle.
  • La BCE autorise également l’émission de billets en euros (EUR) par les pays de la zone euro.
Le saviez-vous ? 
La BCE est unique, car il s’agit de la seule banque centrale au monde responsable de la politique monétaire de 19 pays de la zone euro, malgré la diversité de modèles économiques présents dans la zone euro. Elle bénéficie d’une indépendance totale vis-à-vis des institutions de l’UE.

 

2. La Federal Reserve (Fed)

  • Fondée en 1913, la Fed est le gardien de l’économie américaine et la banque centrale la plus influente à l’échelle mondiale.
  • Elle supervise la masse de dollars (USD) en circulation et, du fait de son importance, les liquidités internationales.
  • Elle fixe les taux d’intérêt via un comité appelé le Federal Open Market Committee, qui siège huit fois par an pour prendre des décisions concernant la politique monétaire et le système bancaire des États-Unis.
Le saviez-vous ? 
Contrairement à la plupart des banques centrales, la Fed est caractérisée par sa structure décentralisée. Au niveau fédéral, elle est gérée par son Board of Governors, tandis qu’à l’échelle régionale, il existe 12 Federal Reserve Banks qui fonctionnent comme des entités privées.

 

3. La Banque d'Angleterre (BoE)

  • La Banque d’Angleterre est une entité indépendante depuis 1997.
  • Elle appartient à l’état britannique et elle est régulée par le Financial Service Authority (FSA) du Royaume-Uni.
  • Elle assure la stabilité des prix et l’équilibre des systèmes bancaire et financier du Royaume-Uni.
  • Depuis plus de 300 ans, elle s’occupe également d’émettre les billets en livre sterling (GBP) et elle gère la masse monétaire en circulation.
Le saviez-vous ? 
Le Royaume-Uni a fait partie du mécanisme de taux de change européen (MCE), prédécesseur de l’Union monétaire européenne (UEM), entre 1990 et 1992. Cependant, le 16 septembre 1992, aussi appelé « mercredi noir », le pays a été contraint de sortir du MCE. En effet, il ne parvenait pas à limiter la dévaluation de la livre sterling, alors que l’introduction de la monnaie unique imposait la stabilisation des devises européennes. Ceci préfigure le maintien de la monnaie nationale du Royaume-Uni.

 

4. La Banque du Japon (BoJ)

  • Fondée au 19e siècle à la création du yen (JPY), la Banque du Japon est indépendante depuis 1998.
  • La Banque du Japon gère l’émission de billets de banque et assure la stabilité financière du pays.
  • À l’instar d’autres banques centrales dans le monde, elle contribue à la stabilité des prix et fixe les taux d’intérêt, afin de garantir un coût de crédit relativement stable et un marché liquide.
Le saviez-vous ? 
Pour faire face à l’éclatement de la bulle immobilière et la crise financière qui s’en est suivie à la fin des années 90, la Banque du Japon s’est montrée pionnière dans l’adoption de certaines politiques monétaires, qui se sont répandues depuis :

- Politique de taux d’intérêt zéro afin de juguler la déflation (1999).
- Politique d’assouplissement quantitatif massif ou quantitative easing (2001).

 

5. La Banque nationale suisse (BNS)

La Banque nationale suisse (BNS) est la banque centrale de la Confédération suisse. Elle établit la politique monétaire du pays et émet la devise nationale, le franc suisse (CHF).

  • La fonction principale de la BNS est d’assurer la stabilité des prix sur le marché suisse.
  • Elle s’occupe également d’émettre des billets en francs suisses et elle fixe les taux d’intérêt afin de modérer l’inflation.
  • La BNS gère les réserves en devises étrangères et les réserves en or du pays.
Le saviez-vous ? 
Contrairement à la plupart des banques centrales majeures, la Banque nationale suisse émet des actions aux investisseurs privés. En 2017, des actionnaires particuliers possédaient une part de 23,6 % de la banque.

 

6. La Banque du Canada (BoC)

La Banque du Canada (BoC) est la banque centrale du pays, responsable de la politique monétaire du Canada.

  • Elle fixe les taux d’intérêt en vigueur au Canada et elle contrôle la masse monétaire en circulation.
  • Elle gère également les réserves canadiennes en devises étrangères et émet les billets dans la monnaie nationale, le dollar canadien (CAD).

Si toutes les banques centrales jouent un rôle essentiel, certaines ont un impact plus important sur le marché des devises, en fonction de l’économie et de la monnaie qu’elles représentent.

Toutes partagent un objectif commun : garantir la stabilité des prix au sein d’un pays ou d’une union monétaire. Pour arriver à leurs fins, leurs modes d’intervention varient.

En suivant de près les annonces et les interventions des banques centrales qui mettent généralement en lumière les principaux indicateurs économiques d'un pays, nous pouvons mieux comprendre l'évolution du marché des changes et anticiper les fluctuations potentielles des devises. Notre calendrier annuel des opérations de change est idéal pour suivre les prochaines réunions des banques centrales.
 

Les plus consultés