Que signifient DSP1 et DSP2 et pourquoi sont-ils importants ?

28 août 2018

DSP1 a ouvert le marché européen des services bancaires et financiers il y a 9 ans.

Egalement connue sous le nom de Directive sur les services de paiement 1, il s’agit d’une directive de l'Union européenne conçue pour réglementer les services de paiement et les prestataires de services de paiement dans tous les États membres de l'UE et de l'EEE. L'initiative a été signée en novembre 2009 et est entrée en vigueur le mois suivant. Son objectif est triple : stimuler la concurrence sur le continent européen, améliorer la qualité des services et protéger les consommateurs.

Depuis sa création, DSP1 a permis 3 choses :

  • Elle a introduit le statut de prestataire de services de paiement et le format de réglementation qui permet aux nouvelles sociétés non bancaires d'effectuer des transactions financières. Avant, seules les banques et les banques centrales ou les agences gouvernementales fournissaient des services de paiement.
  • Les banques et autres prestataires de services de paiement sont tenus d’être transparents sur leurs services et leurs frais, y compris sur les délais maximum d'exécution des paiements, les frais et les taux de change.
  • Elle a permis d’accélérer le développement de SEPA en tant que zone unique de paiements en euros afin de faciliter l'exécution des paiements.

Grâce à la DSP1, les clients européens, qu'il s'agisse de particuliers ou d'entreprises, peuvent bénéficier de paiements plus rapides et moins chers dans l'UE et l'EEE. La DSP1 a également donné lieu à l'apparition d'une toute nouvelle génération d'entreprises, qui a eu une influence positive sur le secteur des services bancaires et financiers. Ces entreprises, également appelées "FinTech" (pour "financial technology"), tirent parti de la technologie et des plates-formes en ligne ou des applications mobiles pour offrir aux consommateurs de nouveaux services, de meilleures expériences et des prix plus bas.

iBanFirst a été l'une des premières sociétés FinTech à obtenir une licence pour agir en tant que prestataire de services de paiement dans le cadre de la DSP1 en Belgique en mai 2013.

La DSP2 ouvre la voie à de nouveaux services d'information sur les comptes et d'initiation de paiement.

La DSP2 est la version révisée de la DSP1 et a vu le jour en janvier 2018. Cette deuxième directive va plus loin et ouvre la voie à d'importants changements sur le marché bancaire et celui des paiements. DSP2 permet d'innover en créant deux nouveaux services de paiement. 

  • Le statut de "prestataire de services d'information sur les comptes" (AISP) permet aux nouveaux acteurs d'accéder aux informations sur les comptes, y compris les soldes et les transactions, pour un ou plusieurs comptes et une ou plusieurs banques.

aisp

  • Le statut de "fournisseur de services d'initiation de paiement" (PISP) donne aux nouveaux acteurs la possibilité d'initier des paiements au nom du payeur. Au lieu d'initier le paiement à partir de leur banque, l'utilisateur peut initier le paiement via le PISP, qui à son tour transmet l'instruction à la banque. 

pisp

La DSP2 a le potentiel pour changer et améliorer significativement l'expérience des services bancaires et financiers. Les nouveaux acteurs pourront permettre à leurs clients et utilisateurs de consulter leurs comptes et d’initier des paiements. C'est déjà le cas en B2C pour les particuliers, avec des services d'agrégation de comptes, comme Bankin en France, Figo en Allemagne et Tink en Suède, ainsi que des services d'initiation de paiement, comme Linxo en France, Satispay en Italie et Fintonic en Espagne.

Les acteurs B2B ont réagi plus lentement que les acteurs B2C. Les entreprises n'ont pas encore vu les avantages de DSP2 et des nouveaux statuts AISP et PISP.

Chez iBanFirst, nous sommes fiers d'être le premier prestataire de services de paiement à avoir obtenu les statuts AISP et PISP en Belgique en juillet 2018. Ces deux nouveaux statuts ouvrent de nouvelles opportunités pour iBanFirst de développer et d'apporter aux comptables, trésoriers et directeurs financiers une expérience similaire à celle qu'ils ont avec leurs propres services bancaires et financiers. 

essayer la version démo