Le choix des Américains, une défaite pour Trump ?

10 juin 2020

USD-currency-featured-1200x628-100

L’économie américaine traverse la plus sombre période de son histoire depuis la Grande Dépression de 1929. Par ailleurs, des émeutes ont éclaté dans de nombreuses villes suite à la mort de George Floyd. Les chances de réélection s’amenuisent de jour en jour pour le président Donald Trump.

Le mardi 3 novembre prochain, les Américains éliront leur nouveau président. Depuis plusieurs semaines, le candidat démocrate Joe Biden consolide lentement mais sûrement son avance sur Trump dans les sondages. Biden adopte une position clairement antiraciste, tandis que Trump semble surtout inciter à la division. De plus, l’attitude nonchalante du président vis-à-vis des risques liés au coronavirus déplaît à de nombreux Américains. Ainsi, Trump souhaite coûte que coûte organiser la convention républicaine dans un stade plein, en Caroline du Nord. Toutefois, les autorités locales préfèrent prévenir un rassemblement pouvant se transformer en un événement de contamination majeur, quitte à être en mauvais termes avec le président. À quoi pouvons-nous nous attendre dans le cas d’une élection de Joe Biden ?

Un vrai truand

Ceux qui espèrent une amélioration rapide des relations internationales risquent d’être déçus. En effet, il est tout sauf certain que Biden enterre la hache de guerre dans le bras de fer commercial sino-américain. Fin février, lors d’une réunion de campagne, il a expliqué que, lors de son mandat de vice-président sous Barack Obama, il avait passé davantage de temps avec Xi Jinping qu’avec n’importe quel autre dirigeant. Selon Biden, le président chinois n’a absolument pas la fibre démocratique et serait plutôt un vrai truand. Biden adopte ici une position tout à fait différente de celle qu’il arborait par le passé. Il y a quatre ans, il déclarait encore être ami avec Xi Jinping, tandis que l’année dernière, le développement de l’économie chinoise ne représentait d’après lui aucunement une menace pour les États-Unis.

C'est l'économie

Pour les marchés financiers et des changes, les mesures économiques décidées par le président américain ont évidemment une plus grande portée que la politique internationale. Ces dernières années, Trump a tenté de diverses manières de stimuler la croissance économique, y compris par des baisses d’impôts. Il y a fort à parier que Biden aille encore plus loin dans cette démarche. Avec la pandémie de coronavirus, le chômage a atteint son niveau le plus élevé – et de loin – depuis la Grande Dépression. Les mesures de protection sociale étant bien moins développées aux États-Unis qu’en Europe, il est essentiel que l’économie américaine bénéficie rapidement d’un solide coup de pouce.

Le souhait de Trump se réalisera-t-il ?

Si, pendant une période prolongée, plusieurs dizaines de millions d’Américains se retrouvent avec des revenus insuffisants pour payer leur loyer, rembourser leur crédit immobilier ou même assurer leurs besoins alimentaires, les dégâts seront incommensurables. Si les Démocrates sont généralement disposés à mettre en place des aides plutôt importantes et fréquentes, les Républicains, quant à eux, préfèrent laisser libre cours à l’économie et attendre que les déséquilibres se résolvent d’eux-mêmes. Avant la crise du coronavirus, Trump tentait ainsi d’interrompre le programme des bons d’alimentation. Dans l’hypothèse où Joe Biden remporte les élections présidentielles, il y a de fortes chances qu’il déploie un programme de relance de grande ampleur si l’économie n’est pas repartie d’ici à son arrivée à la Maison-Blanche, le 20 janvier 2021. Dans ce cas, les anticipations d’inflation se renforceront-elles aussi, entraînant potentiellement des pressions sur le dollar. Ainsi, le souhait de Trump, qui rêve d’une devise plus faible depuis des années, pourrait peut-être se réaliser, en fin de compte.

Joost Derks est spécialiste des devises chez iBanFirst. Il a plus de vingt ans d’expérience dans ce domaine. Cet article reflète son opinion personnelle et ne constitue en aucun cas un conseil professionnel (en matière d’investissement).

    Simulateu-frais-cachés