La couronne suédoise est-elle immunisée contre la volatilité ?

5 mai 2020

cover-blog-economie

L'euro (EUR) s'échange actuellement contre environ 10,93 couronnes suédoises (SEK). Si l’on étudie la tendance suivie par la paire EUR/SEK dans une perspective de long terme, on constate une perte de valeur de moitié de la couronne suédoise depuis la fin de l’année 1976. En d’autres termes, entre 1977 et jusqu’à la fin de 2008 incluse, la paire de devises a doublé, passant de 5,0159 EUR/SEK à 10,9235 EUR/SEK à la fin 2008.

Rétrospectivement, la fin de l’année 2008 a marqué le début d’une période de volatilité consécutive à l’éclatement d’une crise bancaire internationale. Le graphique mensuel des cours du change illustre clairement les effets de la crise sur la valorisation de l’euro par rapport à la couronne suédoise. Dans les années qui ont suivi, l’euro a soudainement été mis sous pression suite aux tensions croissantes dans le domaine des dettes souveraines européennes, et particulièrement dans les pays d’Europe méridionale. Ce n’est qu’en mars 2009 que la tonalité générale a commencé à changer, après une cotation EUR/SEK record de 11,786. Par la suite, l’euro s’est déprécié de près d’un tiers par rapport à la couronne suédoise.

La crise de l’euro ayant été évitée, on a assisté à un regain de confiance envers l’euro au détriment de la couronne suédoise. Ceci a engendré une trajectoire de hausse tendancielle où l’EUR/SEK continue de se développer dans un processus de plus bas et pics plus élevés. En mars de cette année, la volatilité a brutalement augmenté de façon extrême, au vu des données d’un indicateur technique appelé « Average True Range » (ATR). Trois mesures relatives au cours EUR/SEK ont été effectuées, à savoir :

  • l’écart entre la valorisation la plus élevée et la valorisation la plus basse ;
  • l’écart entre le cours de clôture de février et la valorisation la plus élevée en mars ; et
  • l’écart entre le cours de clôture de février et le cours de clôture de mars de cette année. 

L’écart maximum moyen des trois mesures est représenté dans le diagramme en batons « ATR ». Avec l’éclatement d’une crise apparemment comparable à celle de 2008, une flambée à un niveau de 11,78 EUR/SEK est possible, comme au début de l’année 2009. Pour rappel, au printemps 2009, la paire de devises évoluait entre 10,41 EUR/SEK et 11,78 EUR/SEK au cours des premiers mois. Par la suite, le calme est revenu et l’euro a fini par se déprécier.

eursek 230420

EUR/USD

Après les oscillations sauvages du cours EUR/USD, les amplitudes se sont réduites et la pression à la vente pour l’euro devient plus manifeste.

EUR/USD actualisé en base horaire jusqu’au 22 avril 2020 incl. : 

eurusd 220420 ibanfirst

EUR/JPY : soutien ébranlé

L’euro s’affaiblit par rapport au yen japonais et menace de chuter sous son plus bas de 2019, à 111 EUR/JPY, cette année.

EUR/JPY à partir de 2018

eurjpy 2204 ibanfirst

 

Ces informations commerciales ont été compilées par Edward Loef (mail@edwardloef.com). Cet article de blog reflète l'opinion d'Edward Loef en sa qualité de Certified Financial Technician. Ces informations ne sont pas destinées à servir de conseils professionnels en matière d'investissement ni à recommander d'effectuer certains investissements par l’intermédiaire d'iBanFirst. Ces informations sont destinées à un usage privé et non à des conseils pour la prise de décisions commerciales. Les informations ne sont pas expressément destinées à constituer une offre d'achat ou de vente de produits. Si vous vous apprêtez à conclure une transaction avec iBanFirst, nous vous conseillons vivement de déterminer la pertinence de ces informations pour votre transaction et de prendre en compte votre expérience, vos connaissances, vos capacités financières, vos objectifs d'investissement et votre goût du risque.

    Simulateu-frais-cachés