Prenez soin de vous, nous prenons soin de vos transactions à l’international

14 avril 2020

fraude-featured-image-900x350

Le 28 mars dernier, Pierre-Antoine Dusoulier, le CEO d’IBanFirst, est intervenu lors du journal télévisé de 20h de TF1, sur un sujet concernant les cyberattaques. Celles-ci se multiplient malheureusement tel un virus et même encore plus en cette période de confinement international.

Arnaques aux faux virements

Depuis plusieurs semaines, nous avons tous malheureusement observé ou même subi dans certains cas des arnaques aux faux virements. À titre d’exemple et de manière très symbolique dans le contexte actuel de crise liée au coronavirus, le secteur de la santé est loin d’avoir été épargné, comme expliqué dans l’article d’Europe 1.
En effet, les professionnels de santé ne ménagent pas leurs efforts pour combattre le virus et agissent parfois dans l’urgence pour trouver toute sorte de solutions pouvant sauver la population de cette catastrophe sanitaire. Dans le même temps, certains profitent de la situation et du manque de vigilance lié au stress et à la fatigue, pour arnaquer impitoyablement le corps médical et leur soutirer des sommes colossales.

Chez iBanFirst, nous proposons justement les meilleurs services financiers pour les entreprises importatrices ou exportatrices, grâce à la technologie et à la data. Nous attachons, par ailleurs, la plus haute importance à la sécurité des transactions et à la détection des fraudes.

Le KYC, un processus déjà très répandu

Un grand nombre de dirigeants, de startupers, de financiers ou encore de consommateurs ont déjà entendu parler du processus KYC (know your customers), dès lors qu'ils ouvrent un compte bancaire, souscrivent à une assurance ou demandent un crédit. Les établissements bancaires et institutions financières déploient beaucoup d’efforts aujourd’hui pour bien connaître en amont leurs clients et leurs profils financiers avant de leur offrir des services. Le KYC est un excellent moyen de vérifier l’identité d’un client et détecter d’éventuels risques d’intentions illégales.

Un core banking au service de la traçabilité

Chez iBanFirst, en créant notre propre moteur KYC, nous voulions non seulement bien connaître nos clients et protéger nos relations commerciales, mais surtout créer notre propre plateforme de core banking pour gérer l’ensemble de nos flux financiers. Grâce à cette plateforme, nous avons une parfaite traçabilité de toutes les transactions des clients, comme les envois et réceptions de fonds et les opérations de change à l’international. C’est ce qui a donné naissance à notre moteur KYT (know your transaction) qui, comme son nom l’indique, se focalise sur les données des transactions clients.

Ce moteur se base sur différents modèles de données et différentes règles prenant en considération plusieurs paramètres tels que : le type de transaction, le pays et la banque d’origine, le nom du client, le nom du bénéficiaire et son pays, le pays du compte, les devises concernées, l’historique des montants précédemment échangés, etc.

Un module antifraude contre les cyberattaques

Ainsi, grâce à des algorithmes de pointe capables d’analyser les transactions émises en temps réel, nous avons conçu notre module antifraude. Ce dernier permet de détecter en amont des anomalies ou des comportements frauduleux et de lutter contre les cyberattaques. Ceci permet de créer d’un réseau de confiance entre les clients et les contreparties d’iBanFirst, qui peuvent en toute transparence et en toute sécurité, effectuer toutes leurs opérations financières.

Sachez que les arnaques financières ne sont pas une fatalité et que nous sommes en mesure d’aider les entreprises à les combattre efficacement. Pour cela, nous mettons à votre disposition notre plateforme et notre expertise financière afin de bien gérer l’ensemble de vos transactions à l’international.