Blog iBanFirst

Explorez l’essentiel de l’actualité du marché des changes, les dernières tendances et innovations en matière de paiements ainsi que nos recommandations pour une gestion optimisée de vos flux en devises.

Avril 2022 - Annonces économiques mensuelles

4 avr. 2022

04-april-img-blog-Banner-Blog-Annonce-eco

Prenez connaissance des dernières évolutions du marché des devises et anticipez les risques de fluctuation.
 
Le marché des changes a tourné la page

La guerre en Ukraine est déjà un lointain souvenir pour le marché des devises. Les opérateurs se focalisent sur l’inflation et ses conséquences, notamment en termes de positionnement des banques centrales. C’est un sujet qui restera au cœur des discussions toute l’année 2022 et peut-être même au-delà. De plus en plus de signaux semblent indiquer que le risque de stagflation est grandissant en zone euro. L’inflation n’est pas temporaire, elle est en partie structurelle. Il va falloir apprendre à vivre avec elle.

EUR/USD
Haut : 1,1171 Bas : 1,0806 Variation : -0,79 %

L’EUR/USD a évolué en dent de scie une grande partie du mois précédent. Le risque géopolitique lié à l’Ukraine a évidemment eu un impact sur le taux de change mais moindre qu’on aurait pu le croire. La thématique centrale pour la paire reste l’évolution de l’inflation et de la politique monétaire. Pour l’instant, la Banque Centrale Européenne semble réticente à normaliser plus vite que prévu sa politique monétaire malgré le rebond de l’inflation (5,8 % en février en zone euro). A l’inverse, la Réserve Fédérale américaine prépare le marché des changes à une hausse des taux de 50 points de base début mai, après une première hausse de 25 points de base en mars. L’inflation aux Etats-Unis est bien supérieure à celle de la zone euro, à 7,9 % en février. C’est certainement ce qui explique la précipitation de la banque centrale américaine. A long terme, le durcissement à l’œuvre outre-Atlantique va avantager le dollar américain. A court terme, nous pensons que l’EUR/USD pourrait rester dans un grand range compris entre 1,10 et 1,13.

EUR/GBP
Haut : 0,8504 Bas : 0,8294 Variation : +1,29 %

L’euro affiche une solide tendance haussière face à la livre sterling sur le mois de mars. Mais l’avenir est incertain. Il faudra un franchissement durable de la zone psychologique des 0,85 pour espérer une poursuite de la hausse. Dans ce cas de figure, le prochain niveau à surveiller serait autour des 0,8604. La récente hausse des taux par la Banque d’Angleterre (de 25 points de base) n’a pas vraiment aidé la livre sterling. Les opérateurs du marché des changes sont sceptiques concernant le processus de durcissement monétaire outre-Manche. La banque centrale anglaise est confrontée à une situation macroéconomique compliquée : inflation galopante (qui est prévue autour de 8 % dans les mois à venir) et signes évidents de ralentissement économique. D’autres hausses de taux sont à venir. C’est évident. Mais le processus de normalisation pourrait être de plus courte durée qu’initialement prévue. C’est ce qui explique pourquoi la livre sterling est en repli sur un mois face à l’euro.

EUR/JPY
Haut : 137,54 Bas : 124,39 Variation : +5,34 %

La paire EUR/JPY a évolué dans une très large bande de fluctuations en mars en raison des craintes concernant la guerre en Ukraine qui ont provoqué un rebond de la volatilité. La tendance mensuelle était toutefois à la hausse. Une fois l’effet de surprise passé concernant l’invasion par la Russie de l’Ukraine, l’euro a regagné considérablement du terrain. Comme on a coutume de dire dans les salles de marché, l’évènement est désormais ‘pricé’ (c’est-à-dire intégré dans les cours). La paire évolue actuellement proche de ses points hauts de cinq ans (le pic est à 137,54). Nous n'anticipons pas pour le moment de franchissement de cette zone de prix. Nous devrions plutôt avoir une consolidation de la paire, à court terme.

EUR/CHF
Haut : 1,0403 Bas : 0,9969 Variation : -0,56 %

L’euro a repris du terrain face au franc suisse en mars. Deux facteurs expliquent cela : la baisse de l’aversion au risque en lien avec la guerre en Ukraine (les opérateurs du marché des changes sont tout simplement passés à autre chose) et les interventions de la Banque Nationale Suisse pour limiter l’appréciation du franc suisse. En se basant sur l’évolution des dépôts à vue auprès de la banque centrale suisse, on observe très nettement une intensification des interventions au cours des dernières semaines. Confrontée à une hausse de l’inflation, la Confédération helvétique envisage de sortir progressivement des mesures ultra-accommodantes (dans le cas présent, les taux négatifs). Mais cela ne devrait pas survenir avant plusieurs mois ou plusieurs trimestres, selon nous. L’urgence n’est pas la même en zone euro et en Suisse. L’inflation suisse était à 2,2 % en février alors qu’elle atteignait 5,8 % en zone euro sur la même période.

EUR/CAD
Haut : 1,4228 Bas : 1,3691 Variation : -1,91 %

En février, la paire EUR/CAD avait perdu 1,91 %. En mars, elle a chuté de 1,57 % (quasiment la même amplitude). La tendance est structurellement à la baisse pour deux raisons principales : 1) la Banque du Canada durcit sa politique monétaire plus rapidement que la Banque Centrale Européenne. C’est un fait ; 2) le dollar canadien est soutenu par la hausse généralisée du cours des matières premières, en particulier les énergies fossiles. Cela ne va pas changer de sitôt. Depuis plusieurs années, il y a eu un déficit structurel d’investissement dans les infrastructures pétrolières. Cela va soutenir les cours du baril d’or noir dans les mois et les années à venir. Nous sommes donc toujours positionnés à la baisse sur cette paire de devises.

EUR/AUD
Haut : 1,5333 Bas : 1,4585 Variation : -3,77 %

La baisse continue de l’euro face au dollar australien au cours des derniers mois est assez impressionnante. Elle s’explique à la fois par les anticipations du marché concernant une première hausse des taux par la Banque de Réserve d’Australie (probablement au cours de l’été) et par la progression du cours des matières premières. Ces deux facteurs devraient perdurer à court et à moyen terme. Autrement dit, nous restons baissiers sur la paire avec un objectif à moyen terme à 1,4620.

EUR/CNH
Haut : 7,1095 Bas : 6,8419 Variation : -0,06 %

Sur le mois de mars, la paire EUR/CNH est quasiment stable (-0,07 %). Nous estimons que les autorités chinoises cherchent à tout prix à maintenir la stabilité du taux de change de leur monnaie et que, pour le moment, une paire EUR/CNH autour des 7,00 semble leur convenir. Du point de vue économique, la situation se dégrade rapidement en Chine (comme indiqué par la contraction des derniers indicateurs d’activité PMI). La guerre en Ukraine mais surtout la coûteuse politique zéro Covid mise en œuvre par Pékin (et qui commence à être contestée en interne) vont certainement empêcher l’économie chinoise de croître autant que prévu cette année. Nous ne voyons pas par quel miracle la croissance pourrait être autour de 5 % - 5,5 % en 2022. C’est impossible.

EUR/HUF
Haut : 399,59 Bas : 366,28 Variation : -2,65 %

La baisse de l’euro n’est pas surprenante. Elle pourrait même durer à court et à moyen terme. La banque centrale hongroise a jusqu’à présent réussi son pari : elle a convaincu les opérateurs du marché des changes de sa détermination à lutter contre l’inflation. Nous anticipons une accélération du cycle de durcissement monétaire dans les mois à venir, ce qui pourrait soutenir davantage le taux de change du HUF. Les élections législatives de ce week-end ne devraient pas avoir d’effet majeur sur la paire de devises. L’invasion de l’Ukraine par la Russie a complètement éclipsé la campagne. Tous les sondages indiquent que le Fidesz, parti du Premier ministre Viktor Orbán, est largement en tête. La moyenne des sondages publiées par Europe Elects place le Fidesz légèrement au-dessus de 50 %, par exemple. C’est plus qu’en 2014 et en 2018. Le prochain gouvernement n’aura pas la tâche facile. L’inflation élevée rogne lentement mais sûrement la forte croissance des salaires.

 
Calendrier économique : 

 

DATE DEVISE ÉVÉNEMENT
03/04 HUF Elections législatives
04-05/04 CNH Jour férié en Chine
05/04 AUD Réunion de politique monétaire de la banque centrale
10/04 EUR Premier tour de l’élection présidentielle en France
12/04 USD Indice des prix à la consommation en mars (première estimation)
13/04 USD Indice des prix à la production au mois de mars (première estimation)
14/04 EUR Réunion de politique monétaire de la banque centrale
18/04 CNH

PIB au premier trimestre pour la Chine

24/04 EUR Second tour de l'éléction présidentielle en France
26/04 HUF

Réunion de politique monétaire de la banque centrale

 

Les plus consultés